Bracelet nordique viking rune réglable en métal

14,4015,40

4mm black4mm gold4mm rose gold4mm silver6mm black6mm gold6mm rose gold6mm silver
Effacer
UGS : 4000124247093 Catégorie :

Description

Si vous avez aimé, partagez le avec vos amis ;)

 

Bracelet nordique viking rune réglable en métal

Taille, Matière…c’est dans l’onglet informations complémentaires

 

Une histoire de triche qui finit bien :

Marcus Deceit était élève dans la maison verte. On le voyait très souvent avec ces bracelets aux poignets. Il en mettait énormément.

Parfois c’était joli, car ça faisait comme un bijou multicouche. Et puis il alternait les différentes couleurs de métal, mais certaines fois on aurait dit que c’était un gobelin mal réveillé qui avait agencé tout ça. 

Une fois même il était venu en cours de défense avec au moins une vingtaine de bracelets à chaque avant-bras. Certains disent même qu’il en aurait mis autour de ses mollets !

Étonnant pour un garçon qui se voulait être un vrai macho. Certains de ses camarades commençaient à se moquer de lui. Et même ses amis de la maison verte le charriaient de plus en plus.

Mais un jour, Marcus arriva en cours de potion avec huit bracelets attachés au poignet gauche, suivi par ces cinq comparses qui portaient eux aussi les drôles d’ornements !

Les professeurs se réunirent un soir en conseil extraordinaire. Ils trouvaient étonnant que les notes des élèves aient significativement augmenté en seulement un trimestre.

Dans toutes les maisons, un grand nombre d’étudiants avaient vu leur moyenne monter d’au moins cinq points. C’était du jamais vu depuis des centaines d’années, en fait de mémoire de fantômes aucun cas similaire n’avait été remonté ! 

Il y avait farfadet sous rocher ! D’une manière ou d’une autre les apprentis sorciers trichaient !!! Les professeurs se devaient de réagir, c’était la réputation de leur école qui était en jeu.

Une enquête approfondie fut menée dans le plus grand secret. Chaque élève était scrupuleusement observé pendant les évaluations. 

C’était un mardi après-midi, il était 15h30 et le contrôle de divination était en cours. Tout le monde écrivait, lisait sa copie, puis écrivait à nouveau. Madame troisième œil comme on l’appelait circulait dans les rangs afin de repérer les éventuels fripons. Les notes étaient toujours en augmentation et pour la plupart des élèves. Certains professeurs disaient à qui voulait l’entendre, qu’ils étaient tout simplement bons dans ce qu’ils faisaient. 

-”Vous voyez, enseigner c’est un art subtil ! Il ne s’agit pas seulement de bien maîtriser son sujet, il faut aussi être bon pédagogue… Moi par exemple, j’arrive à captiver mes élèves en leur citant les conseils avisés de maman…”

Madame troisième œil avait un peu abusé dans la matinée de certains champignons qui aident à avoir des visions et à entrer en transe... C’est pour cela qu’elle était un peu chancelante. Elle se prit les pieds dans la bretelle d’un sac à dos, qui dépassait mais se rattrapa sur la table de la voisine de devant. 

Elle écarquilla les yeux ! Sur les bracelets d’Eleonor, on pouvait lire toutes les réponses de son examen ! Bien sûr c’était écrit en runes, mais c’était bien des extraits de son cours ! Madame troisième œil venait de découvrir le subterfuge. Les élèves portaient ces bijoux afin de pouvoir, tout simplement, lire les réponses quand ils en avaient besoin. Mais pourquoi aucun des enseignants ne s’en étaient-ils aperçus avant ?! 

Madame troisième œil continua son tour dans la classe et vit ses antisèches au poignet de la majorité des élèves. Parfois à moitié cachée sous la manche de leur pull et même parfois aux chevilles. Quel scandale ! Cependant le mystère était maintenant levé.

Le soir même, elle débaroula dans la salle des profs. Elle claqua la porte et tout le monde se tourna un peu effrayé vers elle. Troisième œil semblait commencer à avoir une vision, mais non elle était dans son état normal. Elle dit alors, je sais, je sais comment ils font, nous les tenons ! 

On lui demande tout excité, si elle l’avait vu dans une prémonition. Elle dit non, non, j’ai juste trébuché sur un de ses satanés sacs et c’est là que j’ai vu les bracelets, autour du poignet de cette élève, avec toutes les réponses du cours inscrites en runes. Et ils en ont tous !

Les professeurs s’étaient accordés pour tendre un piège aux élèves. La semaine suivante, il y avait à nouveau contrôle de potion. Et vous pouvez être sûr, que le prof de cette matière n’était pas le plus commode ! Dès les premières questions, certains étudiants, levaient la tête en direction de Marcus ou de ses amis de la maison verte. Eux-mêmes étaient sous le choc et un peu confus.

L’examen ne traitait pas du tout de ce qu’ils avaient vu dans le cours ! De plus en plus de têtes visaient du regard la bande en vert. Monsieur serpent, comme on surnomme le professeur des potions, s’avança vers Marcus et lui demanda s’il avait un problème. Puis il demanda à toute la classe de lâcher les plumes. Il déclara, qu’ils allaient plutôt faire une interrogation orale. 

Monsieur serpent demanda à l’ami de Marcus, juste à sa droite, s’il pouvait lui dire, à quoi servait la coquille d’œuf de dragon nolout. Celui-ci chercha sur ces bracelets, mais ne trouva rien. Le prof posa alors une autre question et voulut savoir combien de pierres de tourmaline noires, il fallait pour créer un champ de protection. En guise de réponse, il entendit des balbutiements. Très bien, il posa une dernière question. Monsieur serpent voulait savoir à quelle période de l’année, on pouvait trouver des batrachus sauvages ! Il n’obtint pas plus de réponse. 

Le professeur de potion déclara que c’était navrant et que pourtant il lui semblait, qu’il y avait certainement les réponses sur les bracelets qu’ils portaient tous aux poignets. Toute la classe frissonna à ses paroles. Monsieur serpent jeta alors une caisse en bois sur la table du premier rang et exigea que tous les bijoux antisèches soient déposés dedans, dans les cinq minutes.

L’enquête fut menée à son terme. Il fut mis au grand jour, que Marcus était bien l’instigateur du projet : “des bonnes notes pour tous”. Lui et sa bande avaient vendu pas moins de 1500 bracelets à leurs camarades. 

Marcus et ses amis avaient écopé d’une belle punition. Cependant, à force d’avoir gravé les cours sur les bracelets en métal, ils avaient fini par intégrer parfaitement les leçons. Ils gardèrent de ce fait,  leurs bonnes notes, jusqu’à la fin de l’année !

carré blanc.jpeg


Si vous avez aimé, partagez le avec vos amis ;)

Informations complémentaires

Poids 0.1 kg
Type de Métaux

acier inoxydable

Style

Vendange

taille

4mm/6mm largeur

réglage

vous pouvez resserrer le bracelet

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Seuls les clients connectés ayant acheté ce produit ont la possibilité de laisser un avis.